Togo, accéder à l’or bleu

par Gérard  -  4 Octobre 2008, 16:58  -  #Togo 2008

Dans la région des savanes du nord du Togo, l’accès à l’eau potable est encore difficile. Il permet pourtant d’éviter de nombreuses maladies hydriques dont la «cécité des rivières» et d’alléger la corvée des femmes.

L’accès à l’eau potable demeure un problème majeur de la région des savanes au nord du Togo. De nombreux villages en restent dépourvus. Par ailleurs, les déplacements de populations, la recherche de bonnes terres cultivables ou la démographie galopante ont conduit à la construction de nouveaux villages qui ne tiennent pas compte de cet impératif vital. Résultat, de nombreuses maladies hydriques se développent comme la typhoïde, les diarrhées et l’onchocercose (ou « cécité des rivières »).

Afin de trouver des solutions adéquates à ces problèmes d’accessibilité à l’eau, l’Organisation pour la charité et le développement intégral, qui travaille sur des projets d’agriculture, d’hydraulique et de micro-crédits féminins, a réalisé 26 forages dans le diocèse de Kara dont 8 ont été financés par le Secours Catholique.
photos prises au nord du Togo dans la savane à 6 heures du matin, c'est facile de tourner un robinet

juliette 13/10/2008 19:21

Tes articles sur le Togo sont tous intéressants.Bises

quentin 11/10/2008 09:25

pourquoi sur la tete   je me suis toujours demandè

Briesing 09/10/2008 20:53

Jolies photos pour illustrer le propos.

Joëlle 09/10/2008 03:16

J'aime ces photos et çà me rapelle tellement de souvenirs. L'eau est un gros problème dans toute l'afrique et çà ne s'arrange pas ! c'est terrible dans certaines régions. Chez nous on la gâche et la pénurie nous atteind aussi.  Merci pour ces belles images.

Corinne 07/10/2008 15:55

Coucou que d'émotion dans ton article, nous avons tellement de confort que nous avons des oeillières et pourtant, on ne devrait pas oublierBisous